Politique belge La nouvelle responsable fédérale de l’Egalité des chances rappelera volontiers son propre parcours.

What you see is what you get… Zuhal Demir quitte volontiers les sentiers battus du "politiquement correct", jusqu’à le dire en anglais, avant de discuter avec ceux qui ne pensent pas comme elle. Avec cette jeune avocate de 36 ans d’origine kurde qui a fait le droit à la KU Leuven avant de se spécialiser à la VUB et dont la famille s’est installée dans le Limbourg voici plusieurs décennies pour s’émanciper d’un destin peu prometteur, il n’est pas question de tourner autour du pot.

Elle est comme elle est - "tout droit dehors" comme on dit à Bruxelles - et tant pis si ça déplaît à l’interlocuteur, qu’il soit syndicaliste - elle a vivement déploré les grèves politiques à répétition contre le gouvernement - ou même ministre, comme Kris Peeters dont elle a vivement critiqué plusieurs décisions bien qu’apparentant à la majorité fédérale. Et s’il le faut, elle n’hésite pas à bousculer les codes en acceptant de poser pour une séance photo glamour et sexy dans un Parlement fédéral dont les élus se muèrent hypocritement en "pères la vertu"…

Un choix mûrement réfléchi

(...)