Sciences - Santé

Les résultats de la première étude mondiale sur la prise en charge du burnout parental sont prometteurs.

L’épuisement, c’est le premier signe d’un burnout parental. Se réveiller avec zéro énergie, se sentir incapable de répondre aux sollicitations de ses enfants, s’effondrer à l’idée même qu’il faut prévoir un repas pour le soir… “La moindre chose à faire me demande trop d’énergie et je n’en ai plus. Vraiment plus. Je suis juste en mode survie”, raconte une maman. “J’en viens à souhaiter mourir pour me reposer enfin, ou même attraper un cancer pour être hospitalisé et dormir pendant des jours. Imaginez à quel point je suis fatigué !”, dit un papa.

(...)