Sciences - Santé

C’est l’histoire d’un homme de 35 ans à qui l’ophtalmologue annonce brutalement que, très bientôt, il sera aveugle. Ou comment, plongé dans le noir, il redécouvre les couleurs de la vie. Un roman vrai et touchant.

Brutale, pas croyable et sans appel, la sentence tombe, comme un couperet, de la bouche de l’ophtalmologue : "Le déficit visuel provient d’une mutation mitochondriale dans le génome de quatre-vingt-quinze pour cent des individus atteints de cette neuropathie. […] Pour le formuler simplement, vos yeux sont malades. Vous allez perdre la vue." D’ici trois à cinq semaines maximum, Vincent, fringant prof de tennis de 35 ans, à la recherche d’un appartement pour fonder un foyer avec Émilie, sera à tout jamais plongé dans le noir. L’inimaginable lui a été diagnostiqué, "comme si on lui annonçait qu’il allait pleuvoir "

(...)