Sciences - Santé

Une pilule magique capable de résoudre les problèmes d'éjaculation précoce devrait faire son apparition sur le marché français début 2013. Excellente nouvelle s'il en est pour tous les couples dont la sexualité est touchée par ce fléau qui toucherait aujourd'hui jusqu'à un homme sur quatre.

Un dysfonctionnement qui, pour rappel, se caractérise par l’incapacité du "mâle" à gérer son excitation résultant par conséquent en une éjaculation trop rapide. Stress ou manque d’expérience sont bien souvent montrés du doigt en la matière, le nœud du problème se situant la plupart du temps dans la tête de l'individu. Bien sûr, des techniques permettant d'y remédier partiellement existent. Ainsi, les sexologues préconisent le "squeeze" (au cours duquel la partenaire doigt serrer fortement la base du gland avant la sensation d’éjaculation) ou le "stop-and-go" (se figer quand l'excitation devient trop importante, puis reprendre en restant concentré) qui ont certes fait leurs preuves...

Mais un médicament devrait débarquer en France début 2013, après avoir aidé des couples en difficulté en Italie ou en Allemagne. Un traitement à base de dapoxétine permettant selon les premiers utilisateurs de multiplier par trois le délai d’éjaculation. Pris dans l’heure qui précède le rapport sexuel, il s'avère efficace selon les observations.