Sciences - Santé

Après les risques sanitaires évoqués pour les tampons et les langes, que penser de la sécurité des autres protections intimes ? Une évaluation faite en France se veut rassurante, même si l’absence d’obligation de la composition sur l’étiquette est dénoncée.

Dans la lignée des alertes lancées à propos de la toxicité des tampons hygiéniques et des langes pour bébés, l’Anses (Agence nationale française de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail) a été saisie l’an dernier afin d’évaluer la sécurité des protections intimes de manière globale, en l’occurrence les tampons, mais aussi les serviettes hygiéniques, les protège-slips et les coupes menstruelles.

(...)