Steven Vromman a divisé par dix la quantité de déchets qu’il produit en changeant sa manière de vivre et de consommer

. pp. 2-3