Concert

Trois jeunes filles et la mort

Elles sont trois filles qui ont décidé de "promouvoir la musique classique auprès de tous les publics". Elles ont fondé l’association Artichoke et, avec l’aide des autorités communales d’Ixelles, ont organisé un cycle de concert (Théâtre Mercelis) qui s’est ouvert lundi soir, sold-out ! Le programme tout entier était centré sur "La jeune fille et la mort", en allemand "Der Tod und das Mädchen", titre d’un lied de Schubert repris dans le quatuor du même nom. Entièrement confié à de jeunes internationaux, le programme a suivi le même parcours, avec d’abord six lieds donnés par le baryton français Jean-François Rouchon et le pianiste belge Lionel Bams. Un duo raffiné et personnel, où l’on put apprécier les qualités vocales de Rouchon et l’engagement (parfois l’impétuosité !) de Bams. Vint ensuite le fameux quatuor en ré mineur, donné par le quatuor CoryFeye, quatuor en perfectionnement à la Chapelle, et déjà bien affirmé, par sa cohésion, sa musicalité et son humour (le bis). Lancement réussi ! www.artichoke.be