François Huon (1964, vit à Rebecq) est un insatiable inventeur de formes. Il a mis au point une méthode simple qui lui permet de ne jamais tomber à court. Une observation quelque peu attentive des oeuvres livre la clé et le reste est un plaisir de la découverte constante. Le système lui permet même de travailler à plat, en peinture, en grand et petit format, en relief, au mur, en volume, au sol, en couleurs ou en noir et blanc, de manière très stricte et construite ou plutôt ludique...: les variantes ne manquent point. En développant depuis quelques années cette pratique, l'artiste ne se limite point à un jeu plastique brillant, il montre que tout est variable, interprétable, arrangeable, changeant, que le chaos apparent peut encore être une forme d'ordre et que rien n'est définitivement figé. Le monde tourne, surprend et se modifie. (C.L.)

François Huon, «Le principe est simple». Hall de la Maison de la Culture, 14 avenue Golenvaux, Namur. Jusqu'au 30 mars. Du lundi au dimanche de 12 à 18h.

© La Libre Belgique 2003