L'ÉCRIVAIN FRANÇAIS Françoise d'Eaubonne, l'une des fondatrices du mouvement féministe et homosexuel français dans les années 1970, est décédée mercredi à Paris à l'âge de 85 ans, a-t-on appris jeudi auprès de sa famille. Auteur de plus de cinquante livres (romans, biographies, essais et poésie), elle s'est fait surtout connaître pour son combat pour les droits des femmes et des homosexuels.

A l'origine du Mouvement de libération des femmes (MLF) au début des années 1960, cette mère de deux enfants a fondé en 1971 avec l'écrivain Guy Hocquenghem le Front homosexuel d'action révolutionnaire, un mouvement radical revendiquant le droit à l'homosexualité et qui avait été soutenu par le philosophe Michel Foucault. En 1978, elle a fondé Ecologie-Féminisme, un mouvement qui a eu peu d'écho en France, mais qui a essaimé en Australie et aux Etats-Unis, où une chaire a été créée sur le sujet et où elle avait été invitée pour des conférences.

© La Libre Belgique 2005