Plusieurs établissements sont invités à signaler les enfants ayant un parcours de demandeur d’asile ou de réfugié et qui pourraient être dangereux.