De nos jours, les femmes belges ne rêvent plus de silhouettes improbables obtenues par la chirurgie esthétique, selon les résultats d’une enquête réalisée par le bureau d’études de marché Ivox au sujet de la beauté chez les femmes belges. Ces dernières sont davantage en quête de beauté naturelle. Si pour 28 % des femmes belges la pression pour être séduisante est forte, l’apparence naturelle prime cependant. En effet, la moitié des femmes belges souhaitent paraître naturelles grâce à leurs soins de beauté et c’est le cas pour trois quarts d’entre elles jusqu’à 29 ans, souligne l’étude. Chez les femmes de plus de 50 ans, l’objectif poursuivi est surtout de paraître bien pour leur âge. Par ailleurs, il ressort également que les femmes ont tendance à préférer les interventions non-chirurgicales (épilations définitives, injections de toxines botuliques, ) aux interventions chirurgicales (liftings, implants, ).