Le Bayern Munich a déjà été confronté neuf fois à une défaite par deux buts d'écart (ou plus) au match aller, en 40 participations aux diverses Coupes d'Europe.

Ce soir, il va tenter de redresser la situation en faisant mentir les statistiques, car elles indiquent que le club bavarois n'a réussi qu'une seule fois ce pari, en 1/8e de finale de l'édition 1988 de la Coupe de l'UEFA, lorsqu'il est allé gagner 1-3 à l'Inter Milan, grâce à des buts de Wohlfarth, Augenthaler, l'actuel entraîneur du Bayer Leverkusen, et Wegmann, après avoir perdu 0-2 (Serena et Berti) au Stade Olympique. Le miracle ne s'était ensuite pas reproduit en demi-finale, contre le Napoli de Diego Maradona...

© Les Sports 2005