| Antwerp 3 | Héraklès 3 |

Antwerp : Welten (3), van Wanrooij (2), Lens (1), A. Hendrickx (3), van Valburg (2), Laddyn (2), Dabanch (1) Ju. Lainz (3), Delàs (2), Briels (2), Callioni (3), puis Niessen (2), Botha (2), Clerckx (1), Verheijen (1) et Ja. Lainz (-).

Héraklès : Haenen (3), N. De Kerpel (2), M. Donck (1), Haig (2), Hens (2), Schuermans (2), Am. Keusters (2), An. Keusters (2), Legrand (2), Niles (2), Nuñez (3), puis Bisley (2), Huybrechs (1), Claessens (1), Struyf (2) et Mitton (-).

Arbitres : MM. Th. Dumon et N. Stenier.

Cartes vertes : 55e van Valburg, 61e Schuermans.

Carte jaune : 68e Schuermans.

Les buts : 5e Am. Keusters (0-1), 24e Callioni (1-1), 30e A. Hendrickx sur pc (2-1), 38e A. Hendrickx sur pc (3-1), 39e Nuñez (3-2), 56e Legrand (3-3).

En ce jour de Toussaint, l’Antwerp et l’Héraklès se sont mis sur leur trente-et-un pour offrir un spectacle agréable aux (peu de) supporters qui avaient fait le déplacement à Brecht. Malgré une première mi-temps de mise en jambes, les deux équipes ont singulièrement accéléré le jeu après la pause : le score aurait pu être bien plus élevé.

Menés à la mi-temps, les joueurs de l’Héraklès remontèrent sur le terrain avec l’intention de renverser la vapeur. Un goal rapide de l’Antwerp sur pc aurait pu conclure les débats mais Nuñez eut le mérite de réduire le score dans la minute qui suivit. "C’était un match difficile, reconnaissait le buteur lierrois. Il est vrai qu’on a mal entamé la partie mais par la suite, on s’est battu pour revenir au score. Finalement, on est contents avec ce point."

Du côté des visités, Jorge Dabanch était également satisfait du point glané contre l’Héraklès, même s’il regrettait des buts "stupidement" encaissés en deuxième mi-temps.