Les féministes sont contre le temps partiel parce que, soi-disant, cela appauvrit les femmes. Mais comment expliquent-elles alors qu’il y ait tant de femmes qui souhaitent en bénéficier ?

Aline Everard

Présidente de Femme, homme et foyer

www.femmehommeetfoyer.be