Héraklès 1-1 Racing

Héraklès : Haenen (3), M. Donck (2), Van Mulders (1), Hens (1), Haig (2), N. De Kerpel (2), Schuermans (3), Am. Keusters (2), Huybrechs (1), Niles (2), Nuñez (3), puis An. Keusters (2), Van Bockrijck (2), Legrand (1), Claessens (1) et Mitton (1).

Racing : J. Gucassoff (2), Kempf (2), Renaer (2), Smith (2), Catlin (3), Truyens (3), Cornillie (1), Vanneste (1), Gougnard (2), Boon (2), Charlier (1), puis Feron (2), De Keyser (1), De Mot (1), Versluys (1) et Grégoire (-)

Arbitres : MM. S. Michielsen et L. van Lidth de Jeude.

Carte verte : 67e Van Mulders.

Les buts : 33e Smith sur suite de pc (0-1), 51e An. Keusters sur suite de pc (1-1).

L’Héraklès n’a pas encore assuré son maintien et le Racing n’a toujours pas retrouvé son jeu chatoyant, digne d’un favori au titre final. Tels sont les enseignements de cette rencontre.

"Après nos mauvaises prestations du second tour, on a montré beaucoup de caractère aujourd’hui. Nous avons joué de façon structurée", a signalé Jérémy Schuermans, le joueur lierrois. "Nous sommes déçus du résultat mais la manière a été positive. Mercredi, on va tout donner au Léo pour finir la saison en beauté."

Chez les Bruxellois, le résultat final a été accueilli avec amertume. "Après notre bonne prestation de vendredi au Braxgata, on retombe dans nos travers deux jours plus tard", a constaté Tom Boon, l’attaquant du Racing. "Nous avons une semaine de préparation devant nous pour retrouver notre meilleur niveau et commencer le play-off en force".

Dans son ensemble, la rencontre n’a pas été d’un niveau élevé. Le Racing a contrôlé les débats jusqu’à ce que l’Héraklès égalise. Les Lierrois se sont alors davantage engagés dans la partie mais ne sont pas parvenus à marquer le goal synonyme de sauvetage en division d’Honneur.