Député belge PS, Jean-Claude Maene était observateur pour l'Association des parlementaires européens pour l'Afrique (Awepa), dans la deuxième ville du Congo, Lubumbashi.

«J'ai eu l'occasion de visiter une vingtaine de bureaux de vote. Tout s'est globalement très, très bien passé. Les gens étaient enthousiastes et se sont rendus nombreux dans les bureaux», explique le parlementaire belge. D'après lui, le taux de participation serait de l'ordre de 80 pc, selon une première estimation. Les seuls rares incidents dont il a été témoin ont concerné des personnes déplacées qui n'étaient pas enregistrées comme électeurs et qui souhaitaient remplir leur droit de vote. Cela a donné lieu à quelques mouvements de nervosité, mais sans réelles violences. Les électeurs, en général, ont fait montre d'un grand enthousiasme, souligne Jean-Claude Maene. Ils semblaient conscients de vivre un moment important et formulaient l'espoir que «tout allait aller beaucoup mieux après les élections». Autre signe d'effervescence démocratique: à Lubumbashi, le dépouillement commençait dès la soirée de dimanche et les premières indications y donnaient Joseph Kabila vainqueur.

© La Libre Belgique 2006