Abracadabra !

Abracadabra !
Denis Fernand

Voilà un film de l’été qui change un peu des exploits d’un gars en collants bleus ou rouges avec le slip au-dessus puis en dessous et qui se prend la tête avec ses super-pouvoirs. "Now You See Me" n’est pas un scénario révolutionnaire mais, au moins, le méchant n’a pas la tête de l’emploi. Il l’a tellement peu qu’on ne parvient d’ailleurs pas à l’identifier.

C’est l’histoire de quatre magiciens avec chacun sa spécialité. Le premier, ce sont les cartes (et le bagou aussi), le deuxième est du genre hypnotiseur (et lecteur de cerveau), le troisième aime les petits trucages et la quatrième, les grosses machineries. Un cinquième a perçu tout leur potentiel et leur donne de gros moyens de devenir une attraction du casino de Las Vegas, avec un numéro à faire oublier les noms de Houdini et de Copperfield.

Ce numéro jamais vu et inimaginable, c’est piller le coffre de n’importe quelle banque, celle dont est client un quidam choisi au hasard dans la salle. Pas de chance, le spectateur est français. Pas grave, on le téléporte en 30 secondes jusque dans la salle des coffres de son siège parisien. Suit un scénario inimaginable - on l’avait dit - mais au final ce sont de vrais euros qui tombent du plafond de la salle, on se croirait dans la séquence finale d’"Ultime Razzia". Le lendemain, c’est la police qui leur tombe dessus, mais sous peine de ridicule, elle est bien forcée de libérer les illusionnistes. Et ce n’est que la première étape d’un scénario en trois temps qui va crescendo et laisse le spectateur dans un état d’instabilité car : qui est le méchant ?

Les prestidigitateurs ? Cambrioler sans arme et sans violence ceux qui ont fait profession de vous arnaquer toute l’année, cela suscite plutôt la sympathie.

La police ? Le pauvre Mark Ruffalo est tellement à la masse qu’il inspire plutôt pitié. Mais pas trop tout de même, sa partenaire, c’est Mélanie Laurent, qui est dans un bon jour, ce n’est pas si fréquent.

Le spécialiste du trucage ? D’où vient la rancune de ce personnage qui passe sa vie à essayer de comprendre les tours des magiciens et à les révéler au grand public ?

Ces trois lignes de force contraignent le spectateur à regarder dans toutes les directions, ce qui est le b.a.-ba du métier : distraire le spectateur. Louis Leterrier remplit son contrat en distrayant doublement le spectateur avec un récit plein de suspense, de rythme, d’action. Soit un film de l’été ludique emballé par une formidable bande d’acteurs - Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo, Woody Harrelson, Isla Fisher, Morgan Freeman, Mélanie Laurent - qui ne boudent pas leur plaisir.

Fernand Denis

Réalisation : Louis Leterrier. Scénariste : Ed Solomon, d’après une idée de Boaz Yakin. Photo : Mitchell Amundsen&Larry Fong. Musique : Brian Tyler. Montage : Robert Leighton Vincent Tabaillon. Avec Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo, Woody Harrelson, Isla Fisher, Morgan Freeman, Mélanie Laurent… 1 h 56.