Norwegian accusée de dumping social

Meulders Raphaèl

Ryanair ne serait pas la seule compagnie à user de "ruses" pour contourner les lois sociales de certains pays européens. C’est du moins ce qu’affirme l’association européenne des pilotes (ECA-European Cockpit Association) qui accuse la compagnie Norwegian Air International - filiale long courrier de la low-cost Norwegian Air Shuttle - de "dumping social".

Modèle "novateur"

L’association des pilotes met notamment en cause le modèle "novateur" de Bjorn Koos, le patron de Norwegian, qui promet à ses voyageurs de voler vers l’Asie ou les Etats-Unis "quasiment gratuitement" depuis l’Europe, et ce malgré les coûts salariaux norvégiens parmi les plus élevés au monde. En fait, l’ancien pilote des forces armées norvégiennes aurait trouvé la parade en surfant sur les contours juridiques de la mondialisation : ces avions sont immatriculés en Irlande, son personnel, bien qu’habitant "majoritairement" en Europe, est "basé" officiellement en Thaïlande tout en ayant signé un contrat… à Singapour. Bref, un parcours alambiqué, qui permettrait surtout, d’après les pilotes, "de contourner les règles européennes et nationales", tout en "violant les droits les plus fondamentaux du travail". "Cela pose beaucoup de questions, explique-t-on du côté de l’ECA. De quelle sécurité sociale dépendent les pilotes qui habitent en Europe mais sont ‘basés’ en Thaïlande ?" Autre problème : celui de la sûreté aérienne. "Les avions sont enregistrés en Irlande, mais aucun d’entre eux ne se pose sur le sol irlandais. Quelle autorité est compétente en matière de sûreté ?" , s’interrogent les pilotes.

Sous license provisoire norvégienne, la compagnie envisage d’ailleurs de passer sous pavillon irlandais. "Avec ses faibles régulations et sa réputation de paradis fiscal, l’Irlande est en train de devenir le pavillon de complaisance mondial pour un certain type de compagnies aériennes qui veulent contourner les obligations sociales et fiscales d’autres pays", dénonce Philip von Schöppenthau, le secrétaire général de l’ECA. M. von Schöppenthau demande d’ailleurs à la Commission européenne de se pencher rapidement sur ce dossier. "Jusqu’ici, c’est le silence radio du côté de Bruxelles", regrette-t-il.

Norwegian est la compagnie aérienne qui grandit le plus rapidement en Europe : de trois millions de passagers transportés en 2003, sa première année opérationnelle, la compagnie a quasiment transporté 20 millions de voyageurs cette année. Ce qui place la compagnie scandinave en quatrième position des transporteurs low cost européens, derrière Ryanair, Easyjet et Air Berlin. Raphaël Meulders