Miroir, mon beau miroir

Lorfèvre Alain

Des suites, on n’est pas tout à fait sûr qu’ils en ont dans les idées. Mais les producteurs de la franchise "Paranormal Activity" les enchaînent et les recyclent. "Oculus" est donc leur nouvelle série Z pour samedi soir désœuvré. Interné pour le meurtre de ses parents à l’âge de dix ans, Tim (Brenton Thwaites) ressort d’asile bronzé comme un musclé et plein d’entrain. Sa sœur Kaylie (Karen Gillan) lui casse son retour en l’emmenant aussi sec dans la maison du drame où elle a ramené le miroir paranormal, vrai responsable de tous leurs malheurs. Évidemment, tout ça va très mal se passer… On ne se fatigue même plus à essayer de nous faire croire que c’est un footage movie façon "Blair Witch Project". Du coup, le scénario est encore moins avare de vraisemblance. On se doute bien que l’ancre pendue au plafond tranchera dans le vif du sujet à un moment ou l’autre. On se demande par contre pourquoi ces deux demeurés-là ne s’en servent pas tout de suite. Cela nous éviterait de perdre 1h43.

A.Lo. Réalisation : Mike Flanagan