Tu ne mentiras point

Tu ne mentiras point
Lorfèvre Alain

Samuel L. Jackson dans un thriller moralisateur.

Travaille, dis la vérité, ne bois pas et sois un bon père. La doxa morale américaine s’immisce dans la moindre production fourre-pop-corn, la dédouanant dans la foulée de toute ambition narrative, formelle ou dramatique.

En témoigne ce "Reasonable Doubt" où Mitch (Dominic Cooper), figure montante des procureurs de Chicago, instruit le dossier à charge de Clinton Davis (Samuel L. Jackson) qu’il sait innocent, et pour cause : c’est lui-même qui a renversé la victime après une soirée trop arrosée. D’autant plus taraudé par la culpabilité que Davis est un veuf dont la femme et la fille ont été assassinées devant ses yeux, Mitch recevra l’aide inattendue de son demi-frère, repris de justice.

Du film procédurier avec faux coupable et réflexion sur le système judiciaire américain, "Reasonable Doubt" dévie rapido sur un thriller sans enjeu, cousu de fil blanc et boursouflé d’incohérences (la flic pro qui flaire l’évidence n’aura pas trouvé ce que Mitch découvre en une scène - wouhou !). On notera qu’in fine, le délit de fuite initial de Mitch ne lui aura guère porté préjudice. Sans doute parce qu’il travaille, ne boit pas, est un bon père et aura fini par dire la vérité.

A.Lo.

Réalisation : Peter Howitt. Avec : Dominic Cooper, Samuel L. Jackson,… 1h31