Deborah Bowmann et les rythmes rock d’Horrible Bise

Lorent Claude
Deborah Bowmann et les rythmes rock d’Horrible Bise
Entre le studio d’artiste et la galerie d’art un lieu saint-gillois bouleverse les hiérarchies artistiques.

Installée à Bruxelles depuis un an, Deborah Bowmann s’est manifestée publiquement lors de la foire

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité