Libre de se réinventer

Libre de se réinventer

La maison d’édition Diateino lance une nouvelle collection : "Libre de".Éclairage Solange Berger Conçue pour aller à l’essentiel, telle une "boîte à outils" dans laquelle le lecteur peut piocher selon ses problématiques" : c’est ainsi que se présente la nouvelle collection de l’éditeur français Diateino : "Libre de". Elle "a pour ambition de devenir la référence des actifs désireux de réinventer leur vie professionnelle tout en maintenant un équilibre avec leur vie personnelle". La collection compte pour l’instant deux ouvrages : Libre de prendre le pouvoir sur ma carrière (1) et Libre de changer de vie (2). Un troisième titre sortira en avril : Libre d’être digital nomad. Travailler n’importe où, comme on veut et quand on veut.

Carrière au féminin

Journaliste indépendante, spécialisée dans les sujets société et psycho pour la presse féminine, Lucile Quillet a notamment développé pour Madame Figaro la chronique hebdomadaire de coaching Madame Network, afin d’aider les femmes à prendre le pouvoir sur leur carrière. C’est sur base de son expérience et de nombreuses interviews qu’elle a écrit Libre de prendre le pouvoir sur ma carrière. Elle propose un guide pratique pour les femmes qui veulent se réaliser au travail.

"La situation des femmes dans les entreprises est assez particulière car elles sont prises entre deux injonctions : être la working girl parfaite et celle qui assure la gestion de tous les problèmes privés", explique Lucile Quillet. "Il ne faut pas que les femmes essayent d’être parfaites. Cela arrange tout le monde sauf elles… Il faut être ce qu’elles soient ce qu’elles veulent être, ce qui satisfait leur développement personnel. Elles doivent choisir pour elles-mêmes, au-delà du regard des autres. Autant celles qui veulent être au top que celles qui souhaitent travailler à mi-temps pour s’occuper de leurs enfants. La carrière d’une femme ne regarde qu’elle. Une super carrière c’est celle qui lui ressemble. Tout le monde ne veut pas être CEO."

Le problème, c’est la culpabilité, estime l’auteur. "Si une femme veut faire carrière, on lui reproche de ne pas être là pour ses enfants ; si elle refuse une promotion, on va lui dire qu’elle ne crève pas le plafond de verre."

Dans son ouvrage, Lucile Quillet propose des solutions concrètes pour aider les femmes à façonner leur parcours. En abordant notamment la question du positionnement. "C’est le chapitre que j’ai eu le plus de plaisir à rédiger. Souvent les femmes se disent qu’elles sont bien avec ce qu’elles ont, qu’elles ont de la chance d’avoir été embauchées et pas qu’elles sont là parce qu’elles apportent une plus-value à leur employeur." Elle aborde également la question du changement. "On a de plus en plus d’exemples de personnes qui ont tout plaqué. Mais chacun a-t-il vraiment besoin de changer ? Ce que je constate, c’est que les femmes ont peut-être plus de capacité à s’écouter, à verbaliser et à reconnaître quand quelque chose ne va pas."

Le changement, c’est justement ce qui est au cœur du livre de Christelle Capo-Chichi, Libre de changer de vie. "Le changement se fait en solo, en duo ou en famille. Il est important de prendre en compte cette composante familiale", estime l’auteur qui a commencé sa carrière en tant que chargée de communication dans l’édition. Elle est aussi médiatrice littéraire, elle est également enseignante et formatrice pour les métiers du livre.

Géographique ou professionnel

Dans son ouvrage, elle propose, en un premier temps, une réflexion sur le changement. "Il ne doit pas être lié à un simple ras-le-bol passager. Il doit être nourri par une aspiration profonde", souligne l’auteur qui précise que son livre n’est pas "une incitation au changement".

Le changement peut être géographique ou professionnel. "Les deux sont de plus en plus liés d’ailleurs. Mais il faut se poser les bonnes questions. On peut se dire, par exemple : "J’ai envie de quitter Paris", ce que j’ai fait moi-même pour aller habiter à la campagne dans le Finistère et revenir après en ville à Nantes. Mais pourquoi quitter Paris ? Pour la pollution, le coût des loyers, la sécurité,…? Vouloir changer de job ou de métier est aussi légitime - le métier évolue de toute façon au cours d’une vie - mais il ne faut pas confondre le souhait de quitter un environnement de travail frustrant ou un souci avec un collègue avec une réelle envie de changer", souligne Christelle Capo-Chichi.

Elle propose des exercices pratiques, piochés entre autres dans les contacts qu’elle a eus avec une psychologue qui exerce dans un cabinet de recrutement et dans les théories de développement personnel. "Mais ce n’est pas un livre de développement personnel. Je n’ai pas la prétention de rentrer dans un domaine très psychologique. Il ne s’agit pas de se transformer soi-même."

Christelle Capo-Chichi invite les lecteurs à écrire. "Pour mettre à plat, prendre de la distance, garder une trace d’une évolution. C’est toujours bien de se replonger dans ce qu’on a écrit auparavant. Pour que le changement soit durable, il faut accepter d’y consacrer du temps et de se faire accompagner, notamment si l’on décide de créer son entreprise."

1) "Libre de prendre le pouvoir sur ma carrière" - Lucile Quillet - Collection "Libre de", Editions Diateino - 333 pages - février 2019

2) "Libre de changer de vie" - Christelle Capo-Chichi - Collection "Libre de", Editions Diateino - 324 pages - février 2019