La Princesse Elisabeth sera la 1ère souveraine

L'enfant de Philippe et Mathilde deviendra un jour le 8e souverain belge mais la première souveraine, après Léopold Ier (roi de 1831 à 1865), Léopold II (roi de 1865 à 1909), Albert Ier (roi de 1909 à 1934), Léopold III (roi de 1934 à 1951), Baudouin (roi de 1951 à 1993), Albert II (roi depuis 1993) et Philippe (actuellement prince héritier). Bref rappel historique...

L'enfant de Philippe et Mathilde deviendra un jour le 8e souverain belge mais la première souveraine, après Léopold Ier (roi de 1831 à 1865), Léopold II (roi de 1865 à 1909), Albert Ier (roi de 1909 à 1934), Léopold III (roi de 1934 à 1951), Baudouin (roi de 1951 à 1993), Albert II (roi depuis 1993) et Philippe (actuellement prince héritier). Bref rappel historique...

Au lendemain de l'indépendance de la Belgique, Léopold de Saxe-Cobourg (16/12/1790-10/12/1865), réputé pour ses qualités diplomatiques et militaires, fonde la dynastie belge en montant sur le trône le 21 juillet 1831, après avoir refusé la couronne de Grèce. Un an plus tard, il épouse Louise-Marie d'Orléans, fille du Roi de France, dont il a quatre enfants: Louis-Philippe (1833-1834), Léopold II, héritier du trône (09/04/1835-17/12/1909), Philippe (1837-1905) et Charlotte (1840-1927).

A la mort de son père, Léopold II, marié depuis 1853 à l'archiduchesse Marie-Henriette d'Autriche, prête le serment constitutionnel en décembre 1865. Intéressé dès son jeune âge par les contrées lointaines, Léopold entreprend de nombreux voyages à l'étranger et devient souverain de l'Etat indépendant du Congo en 1885. Quelques années plus tard, la politique d'outremer de Léopold II est mise en cause du fait de la découverte que le sol congolais recèle de nombreuses richesses. La loi du 18 octobre 1908 fait alors du Congo, une colonie de la Belgique.

Durant son règne, Léopold II développe notamment une politique de grands travaux en Belgique et signe la loi sur le service militaire obligatoire en 1909. Il a quatre enfants: Louise-Marie (1858-1924), Léopold (1859-1869), Stéphanie (1864-1945) et Clémentine (1872-1955).

Le fils unique de Léopold II étant décédé à l'âge de 10 ans, c'est son neveu Albert (08/04/1875-17/02/1934) qui lui succède au trône, à sa mort en 1909.

Fils du prince Philippe, Albert épouse Elisabeth, duchesse en Bavière, en 1900. Elle lui offre trois enfants: Léopold III, héritier du trône (03/11/1901-25/09/1983), Charles (1903-1983) et Marie-José (1906-2001). Pendant la Première Guerre mondiale, Albert Ier reste à la tête de l'armée pour la diriger, en veillant à encourager ses hommes. Après l'armistice du 11 novembre 1918, le Roi et sa famille font une entrée triomphale à Bruxelles. On le surnommera le Roi chevalier. Tout comme son défunt oncle, ce souverain est à l'origine de travaux d'envergure. Par ailleurs, il s'intéresse énormément à la science, à la technique et pratique l'alpinisme. Son sport favori a raison de lui en 1934 lorsqu'un tragique accident, survenu à Marche-les-Dames, lui est fatal.

Son fils Léopold III monte alors sur le trône. De son union avec la princesse Astrid de Suède en 1926, naissent trois enfants: Joséphine-Charlotte (née en 1927), Baudouin, prince héritier (07/09/1930-31/07/1993) et Albert II (né le 06/06/1934). Cependant, le sort continue à s'acharner sur la dynastie belge: en 1935, la reine Astrid perd la vie dans un accident de voiture survenu à Küssnacht, en Suisse. Le Roi s'en sort blessé. Durant la Seconde Guerre mondiale, Léopold III qui se considère comme prisonnier des Allemands, épouse la princesse de Rethy, Lilian Baels, dont il a trois enfants. Ce remariage et son entrevue avec Hitler à Berchtesgaden contribuent au développement de la «question royale » et ainsi à l'abdication de Léopold III, en faveur de son fils aîné. Après ses courtes années de règne, il se consacre alors à l'ethnologie et à la photographie.

En 1951, le jeune Baudouin devient le cinquième Roi des Belges. Après plusieurs voyages au Congo, où il a notamment assisté à l'indépendance, il épouse en 1960 Fabiola de Mora y Aragon dont il n'aura pas d'enfant. Sous son règne, de grands travaux sont notamment effectués et la Belgique se transforme petit à petit en Etat fédéral. En 1990, il demande au Parlement de le déclarer momentanément dans l'impossibilité de régner pour ne pas devoir signer la loi sur l'avortement. En effet, durant sa vie, il manifeste, tout comme sa femme, un amour certain pour les enfants. Ses préoccupations sont également l'unité du pays ainsi que les problèmes du racisme et de la traite des blanches. En 1976, il crée la Fondation roi Baudouin dont l'objectif est d'améliorer les conditions de vie de la population.

Après plusieurs années de problèmes de santé, le roi Baudouin décède en 1993 d'une crise cardiaque alors qu'il était en vacances dans sa résidence espagnole de Motril.

Baudouin n'ayant pas de fils, son frère, Albert II, hérite de la couronne. Marié depuis 1959 à Paola Ruffo di Calabria, issue d'une famille princière italienne, Albert II a trois enfants: le prince héritier Philippe (né le 15 avril 1960), la princesse Astrid (née le 5 juin 1962 et mariée depuis 1984 à l'archiduc Lorenz d'Autriche dont elle a eu quatre enfants: Amédéo, Maria Laura, Joachim et Luisa Maria), ainsi que le prince Laurent (né le 19 octobre 1963). La formation qu'Albert II a reçue sur les problèmes portuaires et la politique des transports l'a conduit à attacher la plus grande importance au commerce extérieur. En outre, les thèmes qui retiennent son attention sont entre autres l'emploi, le logement, l'exclusion sociale, la formation professionnelle et l'éducation.

Si Albert II venait à abdiquer ou décéder, son fils Philippe lui succèderait. Peu après la mort de son oncle feu le roi Baudouin, le prince Philippe accepte la Présidence d'honneur du Conseil d'Administration de l'Office Belge du Commerce Extérieur, en exécution d'une décision du Conseil des Ministres du 6 août 1993. Il succède ainsi à son père qui exerçait cette fonction depuis 1962. D'octobre 1993 à mai 1997, le prince Philippe occupe la Présidence du Conseil National du Développement Durable qui avait vu le jour à la suite à la Conférence de Rio sur l'environnement et le développement durable. Lorsqu'en mai 1997, ce Conseil est transformé en Conseil Fédéral du Développement Durable, à la suite d'une nouvelle loi, il en accepte la Présidence d'honneur. Le prince apprécie le sport, les voyages, la lecture et divers styles musicaux.

Le 4 décembre 1999, le prince Philippe épouse, à Bruxelles, Mathilde d'Udekem d'Acoz et en mai 2001, le couple princier annonce avec joie qu'il attend un enfant dont la naissance était initialement prévue début novembre. La Princesse Elisabeth sera dès lors deuxième dans l'ordre de succession. Elle perpétuera ainsi la dynastie belge, en tant que première souveraine du Royaume, puisque la modification de la Constitution en 1991, a mis fin au régime de la loi salique. (BELGA)

Sur le même sujet