Brève

Pieter De Crem hypothèque sa propre ambition de devenir un jour président de parti. (...) Il pense qu'il peut endosser le même rôle que Pim Fortuyn. Mais Fortuyn est un populiste, qui n'amassera des succès qu'à court terme.

Luc Martens, député flamand CD&V, à propos de Pieter De Crem, CD&V lui aussi et farouche opposant à l'octroi du droit de vote des étrangers.

Gros Louis joue au maquignon: il vend le droit de vote des étrangers pour espérer devenir Premier.

Hugues Bayet, président du Mouvement des jeunes socialistes.

LE CHIFFRE

50000

L'Union syndicale des classes moyennes (UCM) avait lancé une pétition pour une pension digne et un financement équitable du statut social des indépendants. Elle a recueilli plus de 50000 signatures (50198 au dernier comptage, mercredi), ce qui représente, dit-on à l'UCM, un succès colossal. Elle sera remise lundi au président de la Chambre, à pic à la veille du lancement d'une nouvelle table ronde sur le statut des indépendants.

EN VUE

Des changements à la tête de l'UWE

Xavier Desclée quittera prochainement ses fonctions d'administrateur délégué de l'UWE, l'Union wallonne des entreprises, pour le secteur privé. Il sera remplacé par Vincent Reuter à partir du 1er juin. Membre du conseil d'administration de l'UWE depuis 1998, celui-ci assure aujourd'hui notamment la présidence de l'aile wallonne de Fedichem, la fédération de l'industrie chimique.

Le syndicalisme à l'armée sera revu

André Flahaut (PS), le ministre de la Défense, a fait adopter, jeudi, par le conseil des ministres, l'avant-projet de loi révisant les relations entre autorités publiques et syndicats de militaires. Une refonte qui a, notamment, été rendue indispensable par des arrêts du Conseil d'Etat et de la Cour d'arbitrage annulant certains articles de la loi à la suite des recours d'un des syndicats, qui s'estimait discriminé. (P.Sa.)

© La Libre Belgique 2001