Obligation scolaire: une solution en vue?

(M.Bs.)

LE MINISTRE (PS) DE LA FONCTION PUBLIQUE CHRISTIAN DUPONT déposera une note au gouvernement de la Communauté française, mercredi en huit, visant à engager 5 personnes supplémentaires à la Direction générale de l'enseignement obligatoire. En cause: l'absence totale de contrôle pour vérifier si chaque enfant est bien inscrit dans une école. Des milliers de jeunes échappent en effet actuellement, dans la Communauté, à l'obligation scolaire (LLB 08/12). «Nous demanderons l'engagement d'une personne de niveau 1 et de quatre personnes de niveau 2», précise-t-on à son cabinet.

© La Libre Belgique 2003