Huytebroeck inquiète pour la sécurité

(Belga)

LA MINISTRE BRUXELLOISE DE L'ENVIRONNEMENT a jugé vendredi inquiétants les résultats de l'étude réalisée par le bureau de consultance néerlandais AAC à la demande de Biac, gestionnaire de l'aéroport de Bruxelles-National, au sujet de la sécurité des procédures liées au plan Anciaux de dispersion des vols de et vers l'aéroport.

Tout en déplorant que le ministre fédéral de la Mobilité Renaat Landuyt (SP.A) n'ait pas estimé nécessaire de corriger cette situation «hors normes et dangereuse», Evelyne Huytebroeck (Ecolo) a souligné que la sécurité était et restera l'argument central des recours de la Région bruxelloise dans le dossier du survol de la capitale par les avions décollant de et atterrissant à Zaventem.

Cette étude, dont le quotidien «Le Soir» a diffusé une partie des conclusions dans son édition de vendredi, évalue les impacts du plan de dispersion des nuisances aériennes élaboré par l'ex-ministre fédéral de la Mobilité Bert Anciaux sur le plan de la sécurité.

© La Libre Belgique 2004