Le cap du million est bientôt franchi

A la date du 1O mai 2005, 621 796 cartes d'identité électroniques avaient déjà été distribuées au sein de la population belge et le débit actuel est d'environ 160 000 nouvelles cartes par mois, a-t-on appris mercredi matin lors d'un briefing du Service Public Fédéral de l'Intérieur.

Le cap du million est bientôt franchi
© Olivier Pirard
Belga

A la date du 1O mai 2005, 621.796 cartes d'identité électroniques avaient déjà été distribuées au sein de la population belge et le débit actuel est d'environ 160.000 nouvelles cartes par mois, a-t-on appris mercredi matin lors d'un briefing du Service Public Fédéral de l'Intérieur. Le cap du million de cartes distribuées devrait être franchi en juillet 2005, a par ailleurs annoncé le coordinateur du projet, Denis Van Melsen.

Au début du mois de mai, 585 communes sur 589 distribuaient des cartes d'identité électroniques. Les quatres communes restantes sont Anvers, Beersel, La Bruyère et Herstappe. Pour la commune de Beersel, des problèmes techniques ne permettent pas encore de dire quand la distribution pourra débuter. Concernant la commune d'Anvers, la date du 1er juin 2005 a été déterminée et une date doit encore être trouvée pour la commune de La Bruyère. Pour la commune d'Herstappe, la distribution des cartes se passera via la délégation régionale du Registre National, a-t-on appris mercredi matin.

En ce qui concerne le personnel attaché aux communes afin d'aider à la distribution de ces cartes, Denis Van Melsen a annoncé que près de 90 pc des besoins étaient satisfaits et que les problèmes qui se posent pour la région de Bruxelles et ses environs sont principalement liés à la contrainte du bilinguisme.

Mais le briefing de mercredi matin a surtout été l'occasion de présenter plusieurs applications informatiques permettant l'utilisation de la carte d'identité électronique. Ainsi, des représentants de Microsoft et de Certipost sont notamment venus présenter différentes possibilités offertes par la carte d'identité électronique au sein de leurs programmes.

Les utilisateurs peuvent ainsi signer électroniquement des mails et documents, restreindre l'accès et l'utilisation de ces mails et documents à certaines personnes qui devront s'identifier électroniquement (autorisation de consultation mais pas d'impression ou de transfert par exemple), envoyer des recommandées, etc. Un nouveau programme de gestion hôtelière, lié à l'utilisation de ces nouvelles cartes, a aussi été présenté. La société Zetes a également fait une démonstration de l'installation et de l'utilisation de son lecteur de cartes d'identité électroniques.

Tous les intervenants ont insisté sur l'important marché que représentent les utilisateurs de cartes d'identité électroniques pour les entreprises et sur l'importance de se tourner maintenant vers le développement d'applications pour ces nouveaux utilisateurs, au sein des entreprises mais également au sein du gouvernement et de l'enseignement.