ICDI, premières inculpations

Lucien Cariat, échevin carolo et président de l'ICDI a quitté le palais de Justice de Charleroi, peu après 23 h, emmené par les enquêteurs dans une voiture du Service judiciaire d'arrondissement de Charleroi en direction de la prison de Jamioulx, peu après 23h. Dernière info: Le bourgmestre carolo écourte sa mission en Italie pour rentrer d'urgence.

Philippe Mac Kay
ICDI, premières inculpations
©BELGA

Le dossier de l'Intercommunale de collecte et de destruction des immondices, actuellement entre les mains de la juge d'instruction France Baekeland, aura connu une évolution rapide ce jeudi.

Lucien Cariat, échevin carolo et président de l'ICDI a quitté le palais de Justice de Charleroi, peu après 23 h, emmené par les enquêteurs dans une voiture du Service judiciaire d'arrondissement de Charleroi en direction de la prison de Jamioulx, peu après 23h. M.Cariat avait été auditionné pendant près de trois heures par la juge Baekeland, après avoir été entendu pendant près de neuf heures par les enquêteurs en charge du dossier. On ignorait, à l'heure de boucler cette édition, quels seraient les chefs d'inculpation mis à sa charge.

Plus tôt dans la journée, Mme Baekland avait placé Christian Blondeel, directeur financier de l'ICDI, sous mandat d'arrêt en l'inculpant d'abus de biens sociaux, de faux et usage de faux et de détournement par un fonctionnaire public. M.Blondeel a été écroué à la prison de Jamioulx.

Mardi, des perquisitions avaient eu lieu au siège social de l'ICDI, à Marcinelle, ainsi qu'au siège d'exploitation de Couillet, et aux incinérateurs basés à Pont-de-Loup. Dès mercredi, les enquêteurs ont ciblé des responsables de la société. Ils ont mené une perquisition à Montigny-le-Tilleul, au domicile de Christian Blondeel, très proche, professionnellement parlant, de Lucien Cariat. Homme de l'ombre, M.Blondeel se retrouve à tous les niveaux de décision où opère l'échevin de l'Environnement de Charleroi. Directeur financier de l'ICDI, il est aussi comptable du Centre social de délassement que préside aussi Lucien Cariat. M.Blondeel siège également au sein de Adichar et AEPIC, des ASBL évoquées dans le dossier de l'ICDI au sujet de la politique immobilière de l'intercommunale. On les a citées à propos de l'occupation d'un immeuble de Marcinelle et d'un autre, richement transformé, à Jumet. M.Blondeel composait, avec Luc Cariat, fils de Lucien, et Jean-Louis Pirot, le triumvirat placé à la direction de l'ICDI depuis que Lucien Cariat s'y était mis en congé de sa fonction de directeur gérant.

D'autres perquisitions ont été menées : les enquêteurs ont visité le domicile de Lucien Cariat et celui de son fils.

© La Libre Belgique 2006


Van Gompel écourte sa mission en Italie Dans une seconde réaction à l'incarcération de Lucien Cariat, le bourgmestre de Charleroi Jacques Van Gompel annonce qu'il a décidé d'écourter sa mission en Italie et de rentrer ce vendredi soir à Charleroi. Il a, signale-t-il, convoqué d'urgence une réunion du Collège échevinal le lundi 22 mai avant de s'exprimer dans la soirée lors de la réunion du Comité directeur de l'USC. Jacques Van Gompel se dit encore "fortement énervé par l'amalgame qui est fait entre la fonction de mandataire communal (bourgmestre ou échevin) et la fonction de gestionnaire d'intercommunale ou de société d'habitations sociales. Ces structures sont des entités distinctes de la Ville", dit-il. Il insiste aussi "sur la nécessité de ne plus autoriser le cumul d'un mandat de bourgmestre ou d'échevin avec celui de président d'une intercommunale ou d'une société de logement". Le bourgmestre se déclare encore "prêt à revoir la liste PS pour les prochaines élections. Même si cela touche des femmes et des hommes de qualité qui n'ont absolument rien à voir avec les affaires judiciaires en cours".