ICDI: analyses et enquêtes

Déploiement ministériel politiquement correct, mardi fin d'après-midi, pour un premier point officiel sur les nouveaux dossiers étiquetés ICDI. Au demeurant, Benoît Lutgen (CDH, Environnement) et ses collègues à la Santé, Christiane Vienne (PS, Région) et Catherine Fonck (CDH, Communauté) n'auront pu apporter qu'un point très partiel, sur chacun des dossiers dont la Justice est saisie.

P.P.

Déploiement ministériel politiquement correct, mardi fin d'après-midi, pour un premier point officiel sur les nouveaux dossiers étiquetés ICDI. Au demeurant, Benoît Lutgen (CDH, Environnement) et ses collègues à la Santé, Christiane Vienne (PS, Région) et Catherine Fonck (CDH, Communauté) n'auront pu apporter qu'un point très partiel, sur chacun des dossiers dont la Justice est saisie. Soit, dans l'ordre des urgences:

-pour la carrière Moreau, de Bouffioulx, les résultats d'analyse des eaux sur les captages les plus proches sont confirmés conformes. Quant au site, les analyses sont toujours en cours, d'autant plus que les piézomètres (permettant d'analyser les eaux de la nappe phréatique) sont curieusement à sec (la curiosité est technique, pas suspecte): de nouveaux forages sont donc nécessaires. Reste aussi à préciser où en est la réhabilitation. Car si les travaux n'ont pas été réceptionnés (ils auraient dû l'être depuis juillet 2003!), il s'avère qu'ils ont au moins commencé, avec la pose de deux couches d'étanchéité (plastique et argileuse);

-pour les dépôts d'amiante au parc à conteneurs de Couillet, l'enquête doit notamment distinguer ceux qui auraient été effectués avant ou après la réglementation de juillet 2003; les seconds seraient d'office illégaux, même si le principe de précaution pourrait déjà rendre les premiers inadmissibles. Dans ce dossier comme dans le précédent, les risques potentiels sur la santé sont à établir. S'avéreraient-ils importants, on promet un suivi sanitaire. Le seraient-ils moins, un suivi épidémiologique sera mis en place avec information aux généralistes de la région. Quant aux ouvriers concernés à Couillet, la médecine du travail doit en établir la liste; à ceux qui sont sûrs d'avoir broyé de l'amiante, la ministre (et docteur) Fonck conseille de consulter un médecin;

-pour la falsification possible des tonnages traités, le dossier est à l'instruction. La Cour des comptes avait déjà mis en évidence le fait que l'ICDI corrigeait en cours d'année des quantités mentionnées précédemment, sans doute pour éviter la taxe-sanction frappant les communes qui dépassent un quota de 240 kilos par habitant.

© La Libre Belgique 2006