Ryanair reprend ses liaisons entre Charleroi et Londres

La compagnie aérienne à bas tarifs Ryanair va reprendre, dès le 1er juin 2007, ses liaisons entre Charleroi et l'aéroport de Londres Stansted, a-t-elle annoncé ce mercredi. Quatre vols hebdomadaires seront opérés, en remplacement des liaisons estivales vers Salzbourg (Autriche).

BELGA
Ryanair reprend ses liaisons entre Charleroi et Londres
©AP

La compagnie aérienne à bas tarifs Ryanair va reprendre, dès le 1er juin 2007, ses liaisons entre Charleroi et l'aéroport de Londres Stansted, a-t-elle annoncé ce mercredi. Quatre vols hebdomadaires seront opérés, en remplacement des liaisons estivales vers Salzbourg (Autriche).

La compagnie irlandaise avait supprimé ses lignes aériennes à destination de Londres en avril 2004, malgré les 300.000 passagers transportés chaque année, à la suite d'un conflit avec la Commission européenne sur des aides d'état considérées comme illégales.

"La demande du marché est importante pour un transport bon marché vers Londres. Que nous nous lancions si tard dans la saison et avec si peu de capacités est dû aux travaux d'entretien de l'aéroport de Charleroi, où un nouveau terminal verra le jour en septembre ou octobre de l'an prochain. Il n'est pas improbable que nous revoyons alors à la hausse le nombre de nos vols à destination de Londres", a précisé le porte-parole de la compagnie, David Gering.

L'ouverture de 4 liaisons hebdomadaires vers Londres devrait apporter à la compagnie irlandaise quelque 40.000 passagers supplémentaires par an, tant belges que britanniques.

"Par le passé, la proportion était de 50/50", a poursuivi le porte-parole.

Selon ce dernier, Ryanair n'exclut pas non plus de revenir à Ostende, où elle opérait également des vols vers la capitale anglaise. "Nous croyons au potentiel de cet aéroport" mais aucun plan concret n'a pour l'heure été mis sur la table, a indiqué le responsable.

Reste que la compagnie low-cost a d'autres ambitions pour le marché belge. Ainsi, le nombre de destinations desservies pourrait sensiblement augmenter dès que le nouveau terminal carolorégien sera ouvert.

"Nous croyons à un potentiel de 5 millions de voyageurs par an pour Charleroi, soit plus du double du nombre actuel. Quant aux destinations, elles pourraient passer à 15 ou 20", a conclu David Gering.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...