Nouvelle tentative de Jan Bucquoy

L'artiste anarchiste belge Jan Bucquoy a tenté une nouvelle fois, lundi à 14h15, un pseudo coup d'Etat. Arrivé dans le jardin du Palais Royal, il a placé un drapeau rouge et noir orné d'une banane sur un poteau. Il a été finalement interpellé par deux policiers devant le Palais royal à Bruxelles pour avoir franchi la zone neutre interdite à toute manifestation.

Nouvelle tentative de Jan Bucquoy
©
BELGA

L'artiste anarchiste belge Jan Bucquoy a tenté une nouvelle fois, lundi à 14h15, un pseudo coup d'Etat. Arrivé dans le jardin du Palais Royal, il a placé un drapeau rouge et noir orné d'une banane sur un poteau. Il a été finalement interpellé par deux policiers devant le Palais royal à Bruxelles pour avoir franchi la zone neutre interdite à toute manifestation.

Il a été emmené pour audition durant deux heures dans un bureau dans le Palais Royal avant d'être relaxé. Le drapeau a été saisi. 'Les militaires n'ont absolument pas bougé et on se demande à quoi ils servent. C'est une victoire, un coup d'Etat à la Belge', a déclaré Jan Bucquoy après sa remise en liberté.

C'est la troisième tentative menée par l'artiste. Cette action, qui se déroule désormais traditionnellement le 21 mai, avait été annoncée, notamment sur internet.

Le cinéaste anarchiste de 61 ans propose d'attribuer le pouvoir, le travail, le logement ou encore les héritages selon le principe de la loterie. Dans son livre 'La vie est belge' qui vient de paraître aux éditions Michalon, Jan Bucquoy déclare que si les élections pouvaient changer quelque chose, elles seraient interdites depuis longtemps. Il propose, toujours dans son livre, d'occuper suite au coup d'Etat divers endroits symboliques de la Belgique, dont le Palais Royal devant lequel il a été interpellé mais aussi la brasserie 'Jupiler', le Port d'Anvers ou encore le Manneken Pis.

Il a pu expliquer son programme lors de son audition au Palais Royal. Il a constaté à l'intérieur du Palais, alors qu'il était accompagné de policiers, que de nombreuses pièces semblaient vides et qu'elles pouvaient très bien servir à du logement. 'Il faut reprendre le pays en main. Les Belges doivent occuper leur pays. Il faut mettre fin aux loyers', préconise le réalisateur de "Camping Cosmos".

Jan Bucquoy a déjà annoncé son intention de tenter un nouveau coup d'Etat le 21 mai prochain, en compagnie de davantage de personnes, 'tant il paraît simple d'occuper le Palais Royal'.