Angelica et sa mère seront expulsées demain

Le dossier d'Ana et d'Angelica Cajamarca, actuellement détenues au centre 127 bis, ne sera pas réexaminé. Toutes les procédures et les moyens de recours sont épuisés. Le rapatriement en Equateur aura lieu comme prévu lundi, a indiqué aujourd'hui l'Office des étrangers. L'épouse belge du président équatorien intervientEcolo appelle à surseoir à toutes les explusions Faut-il expulser Angelica ? Réagissez sur notre nouveau forum

BELGA
Angelica et sa mère seront expulsées demain
©D.R.

Le dossier d'Ana et d'Angelica Cajamarca, actuellement détenues au centre 127 bis, ne sera pas réexaminé. Toutes les procédures et les moyens de recours sont épuisés. Le rapatriement en Equateur aura lieu comme prévu lundi, a indiqué dimanche l'Office des étrangers.

Dans un communiqué, il rappelle la situation de ces deux Equatoriennes interceptées le 30 juin dernier à Dilbeek.

Des parlementaires ainsi que le délégué au droit général aux droits de l'enfant Claude Lelièvre, avaient rencontré cette Equatorienne et sa fille jeudi et vendredi au 127 bis.

M. Lelièvre avait notamment appelé à surseoir à l'expulsion dans l'attente du rapport qu'il voulait rédiger sur la situation d'Angelica (11 ans). Des organisations de défense des droits de l'homme avait appelé à une régularisation pour ces deux Equatoriennes.

Ces appels n'ont pas infléchi la position de l'Office des étrangers qui avait déjà cité vendredi la date du 30 juillet pour le rapatriement

Sur le même sujet