Juste une mise au point

Suite à l'incident de ce matin, à Val Duchesse, le formateur Yves Leterme a réuni, jeudi en fin d'après-midi, les présidents des formations qui participent à la négociation pour la formation d'un gouvernement. Le but de la réunion serait de se mettre d'accord sur l'organisation de la suite des travaux. Yves Leterme avait été irrité par l'absence de Joëlle Milquet en début de journée. L'édito de Michel Konen: "Ceci n'est pas une note... (Magritte)" FORUM: Jusqu'où peuvent aller les francophones?

Belga
Juste une mise au point
©BELGA

Le formateur Yves Leterme a réuni, jeudi en fin d'après-midi, les présidents des formations qui participent à la négociation pour la formation d'un gouvernement. Le but de la réunion serait de se mettre d'accord sur l'organisation de la suite des travaux.

La journée de jeudi a commencé par un incident. Le formateur Yves Leterme s'est en effet montré irrité parce que la présidente du cdH Joëlle Milquet avait quitté la Belgique mercredi soir pour faire un rapide aller-retour vers le midi de la France où ses enfants sont en vacances. M. Leterme voulait organiser jeudi matin une nouvelle rencontre bilatérale avec les formations francophones, ce qu'il n'a finalement pas pu faire.

Comme prévu, des groupes de travail se sont réunis le matin et les négociateurs du groupe central se sont retrouvés l'après-midi pour poursuivre les discussions budgétaires. Entre temps, la présidente des Humanistes était revenue au pays et assistait donc à la réunion.

En arrivant à Val Duchesse, Mme Milquet a relancé la balle au formateur à propos de son absence. "Il y en a qui vont voir des matchs de football. Moi, je suis une mère, je vais voir mes enfants", a-t-elle dit. La semaine dernière, le formateur avait en effet annoncé qu'il ne travaillerait pas dimanche soir puisqu'il allait au match Zulte-Waregem/Standard.

A la fin de la réunion sur le budget, tous les négociateurs ont quitté le domaine de Val Duchesse à l'exception des présidents de parti. Yves Leterme les a en effet réunis pour se mettre d'accord sur l'organisation de la suite des travaux.

La tension était perceptible mercredi soir. Les réunions bilatérales sur les dossiers communautaires n'avaient pas permis de faire avancer les choses et la nouvelle version de la note du formateur était critiquée de toute part. Les responsables du MR et d'Open Vld se sont vus jeudi midi pour parler de la suite des travaux de formation.

Les libéraux flamands sont d'avis qu'il vaudrait mieux, dans un premier temps, joindre tous les volets de la négociation (2eme lecture de la note, communautaire et Bruxelles-Hal-Vilvorde) au lieu de tout "saucissonner" comme le propose Yves Leterme. Ils attendent une initiative claire et concrète du formateur à qui il appartient, disent-ils, de faire la synthèse des arguments avancés par les uns et les autres jusqu'à présent dans les différents domaines.

Ce jeudi soir, le MR et Open Vld ont aussi prévu de se réunir pour mettre au point des amendements communs à la nouvelle version de la note d'Yves Leterme.