Un gouvernement qui joue "collectif"

La présidente du cdH, Joëlle Milquet, a profité vendredi de son discours de clôture de la "Journée d'été" de son parti, à Coo, pour réclamer la constitution rapide d'un gouvernement avec un vrai projet mobilisateur et fédérateur mais qui ne soit pas contraire aux intérêts des francophones.

Belga
Un gouvernement qui joue "collectif"
©Devoghel

La présidente du cdH, Joëlle Milquet, a profité vendredi de son discours de clôture de la "Journée d'été" de son parti, à Coo, pour réclamer la constitution rapide d'un gouvernement avec un vrai projet mobilisateur et fédérateur mais qui ne soit pas contraire aux intérêts des francophones.

Pour Joëlle Milquet, le monde politique doit, à l'image de l'équipe nationale de hockey sur gazon, transcender ses différences pour mener ensemble un projet collectif. "L'état fédéral est fort et crédible et les entités fédérées autonomes ont trouvé leur voie et leur identité respective. Il est maintenant temps d'avoir un dialogue adulte permettant de passer d'un fédéralisme de confrontation ou de compétition à un fédéralisme moderne de coopération", a souligné la présidente du cdH réclamant aussi "l'unité stratégique de l'ensemble des partis politiques francophones".

Joëlle Milquet estime qu'il est temps d'enfin aborder l'essentiel. "L'institutionnel, c'est accessoire. Il faut un gouvernement qui parle aux gens, et des gens, et non pas uniquement de l'institution. Nous voulons sans tarder un gouvernement qui réponde aux problèmes quotidiens des Belges, qui s'occupe d'eux, parle d'eux, et crée des politiques pour eux; et non un gouvernement qui vide l'Etat fédéral de sa substance et s'enferme uniquement dans des débats institutionnels", a-t-elle souligné.

La présidente s'est défendue de toujours dire "non". "Nous disons oui à la créativité, oui à la coopération, oui au dialogue, oui à la solidarité, oui aux réformes équilibrées, oui à tout ce qui peut améliorer le quotidien de chaque Wallon, Bruxellois ou Flamand", a-t-elle martelé.

Joëlle Milquet a terminé sa "Journée d'été" par une courte promenade dans le parc Plopsacoo. Elle n'a cependant pas osé s'aventurer sur le SlingShot, qui propulse les visiteurs dans les airs.