Bienheureuse, la pub' d'Eglise...

L'Eglise catholique descend dans la rue en 20 m2.Elle s'affiche très écolo en rappelant la béatitude des doux à qui "Dieu donne la terre de demain".

christian laporte

éclairage

Bien davantage que le "Credo", le discours sur la montagne de Jésus de Nazareth mieux connu comme celui des Béatitudes est un véritable "ordre de marche" pour les chrétiens. C'est pourquoi l'Eglise le rappelle volontiers pour (re) mobiliser ses fidèles. Mais le message peut aussi s'adresser à ceux qui ne sont plus en phase avec la foi voire aux agnostiques pour qui la frontière entre croyance et non-croyance est ténue. Ce n'est donc pas un hasard si, avec l'appui de la Fondation Saint-Paul, l'Eglise catholique a décidé d'afficher "urbi et orbi" dès ce mercredi 25 septembre à Bruxelles et dans quinze jours en Wallonie, de grandes affiches d'une des béatitudes, en l'occurrence : "à ceux qui font preuve de douceur, Dieu donne la terre de demain"...

Le message, à l'instar de l'affiche, a un côté très écolo avec un groupe de jeunes qui côtoie une planète bleue à maîtriser... mais tout n'est pas perdu ! L'on ne peut s'empêcher de penser à un récent discours de Benoît XVI lors d'un grand rassemblement de jeunes à Lorette, où il avait plaidé pour "un rapprochement entre l'homme et la terre". Cela dit, comme le soulignent ses promoteurs, "si les thèmes de paix, de douceur et de respect de la terre sont d'actualité, ils figurent quand même dans un texte écrit il y a 2000 ans"... Il ne faut pas chercher aussi loin pour comprendre la démarche de la Fondation Saint-Paul qui diffuse l'affiche. En fait, désormais dirigée par Christophe Herinckx (qui vient de succéder à Xavier Cornet d'Elzius), elle a vu le jour voici 11 ans "pour assister l'Eglise dans sa tâche d'évangélisation".

Une sicav de partage

Une manière moderne de le faire est de recourir à l'affichage sur des méga-panneaux mais ces derniers mois, la Fondation a également diffusé des messages plus ciblés aux abords des églises. La Fondation Saint-Paul aide aussi certaines initiatives comme l'année Delta à LLN et présente la particulartié d'avoir lancé une sicav dite de partage. Son lancement fut une première en Belgique avec une formule innovante, bien adaptée à la situation. Elle permet en effet aux chrétiens qui le souhaitent d'affecter une partie de leur épargne au soutien de l'Evangile, d'où son nom : evangelion, tout en conservant la propriété et la disponibilité de leurs parts. La Fondation n'est ni propriétaire ni gestionnaire des capitaux rassemblés.

Rens. : 010.86.66.50, Email info@fsp.be