Mehmet Koksal met fin à son blog "Humeur allochtone"

Le journaliste d'origine turque Mehmet Koksal, membre du conseil de direction de l'Association des journalistes professionnels de Belgique, a mis fin lundi à son blog "Humeur allochtone".

Belga

Le journaliste d'origine turque Mehmet Koksal, membre du conseil de direction de l'Association des journalistes professionnels de Belgique, a mis fin lundi à son blog "Humeur allochtone". Il évoque des menaces, les insultes, la pression familiale et les procès à charge que lui intente la communauté turque comme étant les principales raisons de cet arrêt.

Mehmet Koksal, journaliste de terrain qui a beaucoup oeuvré pour dénoncer le nationalisme extrémiste turc dans la politique belge, est un correspondant de l'hebdomadaire français Courrier international pour la Belgique, collaborateur de l'hebdomadaire Tribune de Bruxelles, du Journal du Mardi et du mensuel Points Critiques.

Il a écrit de nombreux articles dénonçant ce qu'il considère comme des dérives dans les propos et agissements de certains élus bruxellois d'origine turque, tels Emir Kir, Murat Denizli ou Ergün Top.

Dans son dernier message paru lundi, Mehmet Koksal a notamment déclaré: "Les menaces et les insultes que je reçois me font généralement rire mais je comprends que mon entourage ne partage ni mes opinions, ni mon sens de l'humour."

Lancé en mars 2003, le blog "Humeur allochtone" se voulait un instrument d'investigation sur la politique belge. Il devait également servir au grand public à mieux cerner le terme "allochtone", qui selon Mehmet Koksal, est souvent galvaudé dans la presse.

Le dimanche 21 octobre, M. Koksal avait été roué de coups par une vingtaine d'extrémistes turcs des Loups Gris qui manifestaient violemment devant l'ambassade des Etats-Unis. Il s'en était sorti avec quelques contusions.