Le bourgmestre "refusé" de Linkebeek va se représenter

Damien Thiery (MR), le bourgmestre de Linkebeek dont la nomination a été refusée par le ministre flamand des Affaires intérieures Marino Keulen, va se représenter à ce poste, a-t-il confirmé samedi soir.

BELGA
Le bourgmestre "refusé" de Linkebeek va se représenter
©Bauweraerts

Damien Thiery (MR), le bourgmestre de Linkebeek dont la nomination a été refusée par le ministre flamand des Affaires intérieures Marino Keulen, va se représenter à ce poste, a-t-il confirmé samedi soir. "J'ai réuni ma 'grande majorité', à savoir les membres de la majorité communale et du CPAS, et je lui ai demandé un vote de confiance. Au terme de ce vote, notre position est claire: je serai à nouveau présenté au poste de bourgmestre à nommer", a expliqué Damien Thiery.

Selon ce dernier, le "même exercice" sera prochainement fait dans les communes de Crainhem et de Wezembeek-Oppem, dont les bourgmestres ont également été "refusés" par Marino Keulen. "Il s'agit d'un geste fort et symbolique. Même en Flandre, il faut respecter le droit des gens et la démocratie", a poursuivi Damien Thiery. "Les gens ont voté pour moi et j'ai respecté les lois fédérales qui prévalent sur les décrets. Il va falloir que Marino Keulen revoie sa copie", a-t-il conclu.

Pour rappel, le ministre flamand des Affaires intérieures a décidé de ne pas nommer les bourgmestres francophones de Crainhem, Linkebeek et Wezembeek-Oppem. Il a par ailleurs demandé aux conseils communaux de ces trois communes à facilités de la périphérie bruxelloise de présenter un autre candidat au maïorat. La bourgmestre de Rhode-Saint-Genèse, francophone également, sera quant à elle nommée.