Maingain: "Keulen referme le débat institutionnel"

En refusant de nommer les trois bourgmestres dont la candidature sera représentée, le ministre flamand des Affaires intérieures Marino Keulen "referme le débat institutionnel", a dit mardi après-midi le président du FDF Olivier Maingain. Marino Keulen campe sur ses positionsRéagissez sur notre forum

Belga
Maingain: "Keulen referme le débat institutionnel"
©BELGA

En refusant de nommer les trois bourgmestres dont la candidature sera représentée, le ministre flamand des Affaires intérieures Marino Keulen "referme le débat institutionnel", a dit mardi après-midi le président du FDF Olivier Maingain interrogé dans les couloirs du parlement. Et d'ajouter: "Pour nous ce n'est pas très grave. Nous ne sommes pas demandeurs d'un tel débat. Quant aux bourgmestres, ils sont toujours en fonction".

M. Maingain s'est étonné de la rapidité de la réaction du ministre flamand. "Il a eu tort de ne pas attendre les nouveaux actes de présentation que nous avons pris la peine de motiver", a expliqué le président du FDF qui insiste sur le fait que le président du MR Didier Reynders défend la même position.

"Didier Reynders a récemment rappelé que, pour lui, il y avait deux préalables à l'ouverture de discussions communautaires: accepter de parler d'une circonscription fédérale et nommer les bourgmestres de la périphérie dont la nomination a jusqu'à présent été refusée", a précisé M. Maingain.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...