Le gouvernement flamand ne change pas de point de vue

Il n'est pas question pour le gouvernement flamand, dans le cadre du dossier BHV, de négocier sur un élargissement de Bruxelles ou sur la nomination des trois bourgmestres de la périphérie, a indiqué vendredi le ministre-président Kris Peeters. Les interviews audio de D. Reynders, L. Onkelinx, JM Javaux, M. Wathelet La loi du plus fort pour la mise à l'agendaEdito: La très grande faute d'Yves LetermeSire, il n'y a plus de Premier ministre

BELGA
Le gouvernement flamand ne change pas de point de vue
©BELGA

Il n'est pas question pour le gouvernement flamand, dans le cadre du dossier BHV, de négocier sur un élargissement de Bruxelles ou sur la nomination des trois bourgmestres de la périphérie, a indiqué vendredi le ministre-président Kris Peeters.

Comme la semaine passée au parlement flamand, le ministre-président a renvoyé à la déclaration gouvernementale complémentaire de 2005, qui avait suivi l'accord avorté sur BHV. Selon les termes de cette déclaration, tout élargissement de Bruxelles est exclu.

Quant aux bourgmestres, M. Peeters a rappelé que le ministre des Affaires intérieures, Marino Keulen, se fonde sur le dossier que lui a transmis le gouverneur de la province de Brabant: "il n'y a ni éléments nouveaux, ni faits nouveaux qui justifieraient une autre décision", a-t-il dit.