Le Conseil de l'Europe vient aux informations

Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe a envoyé une mission d'enquête en Belgique pour s'informer de la situation à la suite de la non-nomination des trois bourgmestres des communes à facilités de Linkebeek, Crainhem et de Wezembeek-Oppem par le Ministre flamand des Affaires intérieures.

Belga
Le Conseil de l'Europe vient aux informations
©Johanna de Tessières

Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe a envoyé une mission d'enquête en Belgique pour s'informer de la situation à la suite de la non-nomination des trois bourgmestres des communes à facilités de Linkebeek, Crainhem et de Wezembeek-Oppem par le Ministre flamand des Affaires intérieures.

Trois délégués de ce même Congrès rencontreront ainsi mardi et mercredi plusieurs représentants des niveaux de pouvoirs concernés par cette problématique.

Ils entendront mardi matin le ministre-président bruxellois Charles Picqué. Celui-ci sera entouré des chefs de file des commissions communautaires française et flamande de Bruxelles, Benoît Cerexhe et Guy Vanhengel.

Leur agenda de travail a également programmé des entretiens avec le ministre fédéral de l'Intérieur Patrick Dewael, le ministre des Affaires Intérieures flamandes Marino Keulen.

Mardi après-midi, ils s'informeront auprès des bourgmestres non-nommés (Damien Thiéry-Linkebeek; Arnold d'Oreye de Lantremange-Crainhem) et François van Hoobrouck d'Aspres- Wezembeek-Oppem).

Mercredi, ils rencontreront le ministre-président de la Communauté germanophone Karl-Heinz Lambertz; des représentants de l'Union des Villes et communes de Flandre; Hervé Doyen, qui préside la commission des affaires intérieures du parlement bruxellois; Marleen Vanderpoorten, présidente du parlement flamand, ainsi que des représentants de l'Union des Francophones de la périphérie.

La délégation du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe est composée de Michel Guégan (chef de délégation - France), Dobrica Milovanovic (Serbie) et Anders Knape (Suède) Vice-président du Congrès.

Elle entend travailler dans la discrétion et a fait savoir qu'elle s'exprimerait à l'issue de la mission, lors d'une conférence de presse qui aura lieu mercredi à 16h30 à l'Hotel Crowne Plaza Europe, à Bruxelles.

Créé le 5 mai 1949, le Conseil de l'Europe a pour objectif de favoriser en Europe un espace démocratique et juridique commun, organisé autour de la Convention européenne des droits de l'homme et d'autres textes de référence sur la protection de l'individu. Il compte 47 pays membres.

En son sein, le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux est un organe consultatif destiné à représenter tant les collectivités locales que les collectivités régionales. Composé de deux chambres, il constitue une assemblée politique composée de représentants disposant d'un mandat électif au sein d'une collectivité locale ou régionale au niveau de chaque pays.

Ses 318 membres titulaires et 318 suppléants, qui représentent plus de 200 000 collectivités européennes, se regroupent par délégation nationale et par groupe politique.

Ils débattent de problèmes communs, confrontent leurs expériences puis expriment leurs points de vue auprès des gouvernements.