Le voilier de Jacques Brel restauré par des chômeurs

L'épave de l'Askoy II, le voilier avec lequel le chanteur belge Jacques Brel a navigué jusqu'en Polynésie à la fin de sa vie, a été rapatriée à Anvers (Belgique), où il devrait être restauré par des chômeurs, a indiqué lundi l'association à l'origine du sauvetage du bateau.

AFP
Le voilier de Jacques Brel restauré par des chômeurs
©BELGA

L'épave de l'Askoy II, le voilier avec lequel le chanteur belge Jacques Brel a navigué jusqu'en Polynésie à la fin de sa vie, a été rapatriée à Anvers (Belgique), où il devrait être restauré par des chômeurs, a indiqué lundi l'association à l'origine du sauvetage du bateau.

L'Askoy II était à son lancement en 1960 un voilier de 20 mètres de long, pesant 40 tonnes. Commande de l'architecte belge Hugo Van Kuyck, il avait été acquis par le "Grand Jacques" en 1974 qui, partant d'Anvers, le conduisit en deux ans jusqu'aux îles Marquises, à environ 1.600 kilomètres de Tahiti.

En 1976, Jacques Brel vend à son tour le bateau, qui changera plusieurs fois de propriétaires. Il passera, selon l'association, d'un champion de surf à un trafiquant de drogue puis à un journaliste, Lindsay Wright, qui fera échouer le navire sur une plage de son pays, la Nouvelle-Zélande, au milieu des années 1990 à la suite d'une tempête. Le bateau, dont il ne reste qu'une coque rouillée, a été acquis par l'association belge "Save Askoy II", qui l'a fait rapatrier à bord d'un conteneur jusqu'à Anvers, où il est arrivé le 16 mai, 34 ans après avoir quitté le grand port belge.

L'Askoy sera présenté au public lors d'un rassemblement de vieux gréements organisé à Ostende (nord-ouest) le 25 mai, a expliqué lundi Staf Wittevrongel, l'un des responsables du projet. L'association compte restaurer le voilier dans le cadre d'un projet d'économie sociale qui mettra à l'ouvrage des chômeurs de longue durée. La restauration devrait durer de trois à cinq ans, selon les fonds qui seront récoltés auprès de sponsors privés et publics.

Le célèbre yacht devrait ensuite participer à des régates et contribuer ainsi à la promotion de la côte belge, tout en permettant à des jeunes défavorisés de naviguer, a précisé M. Wittevrongel. Jacques Brel est mort d'un cancer en 1978. Ce géant de la chanson d'expression française repose au cimetière d'Atuona à Hiva Oa, dans l'archipel des Marquises, à côté de Paul Gauguin.