Fortis: Reynders mouillé par un conseiller de Leterme

Pim Vanwalleghem, conseiller du Premier ministre, a écrit, dans un projet de lettre de démission le 18 décembre, qu'il avait contacté le substitut Paul Dhaeyer à la demande du chef de cabinet d'Yves Leterme et du chef de cabinet du ministre des Finances, Didier Reynders.L'Etat presse Fortis de publier ses résultatsVers notre dossier spécialRéagissez sur notre forum

Fortis: Reynders mouillé par un conseiller de Leterme
© BELGA
Belga

Pim Vanwalleghem, conseiller du Premier ministre, a écrit, dans un projet de lettre de démission le 18 décembre, qu'il avait contacté le substitut Paul Dhaeyer à la demande du chef de cabinet d'Yves Leterme et du chef de cabinet du ministre des Finances, Didier Reynders, révèle mardi un journal francophone.

M. Vanwalleghem avait contacté le substitut Dhaeyer le 6 novembre quelques heures avant que celui-ci ne dépose son avis au tribunal de commerce dans lequel il rejetait l'opération financière menée par le gouvernement fédéral dans le cadre du dossier Fortis. Le 17 décembre, Yves Leterme livrait au parlement un compte-rendu des contacts entre l'exécutif et les milieux judiciaires. Dans un projet de lettre de démission adressé le lendemain à M. Leterme, Pim Vanwalleghem assure que son but était strictement d'obtenir confirmation de l'avis de M. Dhaeyer et prétend avoir agi à la demande des chefs de cabinet de MM. Leterme et Reynders.

Il y aurait cependant eu plusieurs projets de lettre de démission de la part de Pim Vanwalleghem. M. Leterme n'y avait pas donné suite, n'acceptant pas sa démission.

Sur le même sujet