Touring: Le péage urbain à Bruxelles n'a pas de sens

L'idée du secrétaire d'Etat fédéral adjoint au ministre des Finances, Bernard Clerfayt, d'introduire un dispositif de péage dans la capitale n'a pas de sens et nuirait à l'économie si elle était appliquée, a affirmé jeudi l'organisation de défense des automobilistes Touring.

BELGA

L'instauration d'un système de péage à Londres et Stockholm n'a pas permis d'enregistrer les résultats escomptés à Londres et à Stockholm en termes de désengorgement, a souligné Touring, citant la FIA (fédération automobile internationale).

En outre, les recettes du système n'y a même pas permis d'engranger des recettes suffisantes pour en couvrir les frais. Elles ne permettraient donc pas de dégager des moyens pour financer des alternatives à la voiture.

Quelle alternative à la voiture Bruxelles offre-t-elle d'ailleurs, s'est par ailleurs demandé l'organisation, faisant référence aux "énormes problèmes de capacité des transports en commun bruxellois".

Côté trains, ce n'est pas mieux. Le RER se fait toujours attendre et les automobilistes ne sont pas prêts de l'emprunter en raison de l'insuffisance de places de parkings de dissuasion en périphérie de la région bruxelloise. Enfin, faire payer les automobilistes au-delà des 13 milliards d'euros de taxes qu'il paie déjà serait "asocial". Celui qui ne dispose que de faibles moyens sera le premier à tomber du bateau et à devoir renoncer à une part de qualité de vie, a conclu Touring.

Sur le même sujet