Steven Vanackere vole au secours du prince Philippe

"Pas mal de gens se prononcent sur la personnalité du Prince sans nécessairement être capables d'illustrer leur propos sur base d'une expérience vécue", estime le ministre des Affaires étrangères. Présent aux côtés du Prince en Inde, M. Vanackere témoigne de l'ardeur du prince à la tâche. Retrouvez l'intégralité de notre dossier "Monarchie" du jour dans La Libre Belgique de ce mercrediDehaene: "Baudouin voulait Philippe sur le Trône"Moureaux: "Ils vivent encore dans l’Ancien Régime" Photos: Philippe et Mathilde en IndeNotre dossier monarchie

Belga
Steven Vanackere vole au secours du prince Philippe
©BELGA

Le ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere, qui accompagne le prince Philippe en mission en Inde, défend ce dernier dans une interview accordée au site internet du Soir Magazine (www.soirmag.be), après une série de critiques visant l'héritier au trône dont la dernière en date, dans La Libre, émanait de Philippe Moureaux (PS).

Evoquant un "problème pratique" pour la succession du roi Albert, Philippe Moureaux a dépeint mercredi le prince héritier comme quelqu'un vivant dans l'Ancien Régime, loin des réalités sociales d'aujourd'hui. "Ces propos sont injustes", a réagi mercredi Steven Vanackere après une série de critiques distillées ces derniers jours.

"Pas mal de gens se prononcent sur la personnalité du Prince sans nécessairement être capables d'illustrer leur propos sur base d'une expérience vécue", estime le ministre des Affaires étrangères. Présent aux côtés du Prince en Inde, M. Vanackere témoigne de l'ardeur du prince à la tâche.

"Au cours de ce voyage, j'ai l'occasion de vivre depuis plusieurs jours en sa présence. Je remarque que le prince Philippe a un engagement invraisemblable. Il travaille tôt le matin jusqu'à la fin de la soirée. Il a une persévérance remarquable dans ses contacts".

"Je sais qu'en politique on travaille beaucoup, mais je constate que l'énergie du Prince à travailler pour le pays et ses entreprises est remarquable. J'invite ses détracteurs à être présents à l'occasion d'un de ces voyages pour constater son engagement".