Pas de nouveaux blindés AIV en Afghanistan dans l'immédiat (armée)

L'armée belge n'envisage pas de déployer ses nouveaux blindés, de type AIV Piranha, en Afghanistan, pour renforcer l'équipement de son contingent présent dans le nord du pays, a indiqué mercredi un porte-parole militaire, alors que l'Allemagne va considérablement accroître ses moyens dans la région.

Belga
Pas de nouveaux blindés AIV en Afghanistan dans l'immédiat (armée)
©AP

L'armée belge n'envisage pas de déployer ses nouveaux blindés, de type AIV Piranha, en Afghanistan, pour renforcer l'équipement de son contingent présent dans le nord du pays, a indiqué mercredi un porte-parole militaire, alors que l'Allemagne va considérablement accroître ses moyens dans la région.

"Le déploiement d'AIV belges en Afghanistan n'est provisoirement pas prévu par l'état-major de la Défense en raison de la poursuite de la transformation de la composante Terre", a indiqué un porte-parole militaire à l'agence BELGA.

Il a justifié cette décision par le besoin d'équiper les unités avec ces nouveaux engins, en cours de livraison, et d'assurer la formation du personnel sur ce type de matériel, des Armored Infantry Vehicles (AIV) 8x8 Piranha IIIC.

Le ministre allemand de la Défense, Karl-Theodor zu Guttenberg, a pour sa part annoncé l'envoi de 150 à 200 véhicules blindés supplémentaires équipés d'armes anti-char pour le contingent allemand de la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF, dirigée par l'OTAN).

Les troupes allemandes recevront aussi en renfort deux obusiers PzH 2000, capables de tirer des obus de 155 mm, a-t-il indiqué lors d'une visite mercredi en Afghanistan, après la mort de trois soldats allemands dans une embuscade tendue par les talibans le 2 avril.