La couleur des plaques d'immatriculation divise toujours

Il n'y a toujours pas d'accord au sein du gouvernement fédéral sur la couleur du fond et des lettres des nouvelles plaques d'immatriculation européennes. Le secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe est revenu au Conseil des ministres avec son projet relatif aux plaques d'immatriculation européennes.

BELGA
La couleur des plaques d'immatriculation divise toujours
©Photonews

Il n'y a toujours pas d'accord au sein du gouvernement fédéral sur la couleur du fond et des lettres des nouvelles plaques d'immatriculation européennes. Le secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe est revenu au Conseil des ministres avec son projet relatif aux plaques d'immatriculation européennes.

Il n'y a aucun problème pour adopter le nouveau format un peu plus grand que celui des plaques actuelles et sur le fait qu'elles porteront le sigle européen. La discussion, qui divise le gouvernement depuis des mois, porte sur la couleur du fond et des lettres. L'Europe n'impose pas de couleur précise. Le secrétaire d'Etat Etienne Schouppe veut à tout prix des plaques avec un fond jaune et des lettres noires, ce que certains de ses collègues dont les vice-premières ministres PS et cdH Laurette Onkelinx et Joëlle Milquet rejettent.

Le point devrait revenir à l'ordre du jour du dernier Conseil avant les vacances, le 20 juillet prochain.