Un regard plus positif sur le secteur de la jeunesse

La ministre en charge de l'aide à la jeunesse en Communauté française, Evelyne Huytebroeck, lance un vaste plan de réforme du secteur de l'aide à la jeunesse en quatre axe, peut-on lire samedi dans les journaux du groupe L'Avenir.

Un regard plus positif sur le secteur de la jeunesse
©D.R.
BELGA

La ministre en charge de l'aide à la jeunesse en Communauté française, Evelyne Huytebroeck, lance un vaste plan de réforme du secteur de l'aide à la jeunesse en quatre axe, peut-on lire samedi dans les journaux du groupe L'Avenir.

Le premier point vise à désengorger les Institutions publiques de protection de la jeunesse (IPPJ), en favorisant notamment la diversification des mesures autres que l'enfermement et en rendant le jeune conscient de ses actes et conséquences.

Pour ce faire, fin d'année 30 éducateurs et trois coordinateurs régionaux assureront l'encadrement éducatif de 120 jeunes délinquants maintenus dans leur milieu de vie. Le deuxième point est la promotion de la famille d'accueil, celles-ci étant trop peu nombreuses en Communauté française.

En troisième lieu la ministre souhaite concentrer son action sur la prévention, en travaillant en amont pour éviter au jeune de déraper. Enfin, un plan d'action qui cible essentiellement les 12-25 est également dans les cartons afin notamment de "décloisonner les politiques qui, aux différents niveaux de pouvoir, concernent les jeunes pour qui il faut améliorer les conditions d'existence", explique la ministre.