Le ministre Michel en route pour le Rwanda

Le ministre de la Coopération au développement, Charles Michel, et le commissaire européen au Développement, le Letton Andris Piebalgs, s'envolent mardi pour une visite de trois jours au Rwanda afin d'inspecter des projets soutenus par la Belgique et l'UE et de mesurer les progrès enregistrés par Kigali dans la voie de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)

Le ministre Michel en route pour le Rwanda
©BELGA
BELGA

Le ministre de la Coopération au développement, Charles Michel, et le commissaire européen au Développement, le Letton Andris Piebalgs, s'envolent mardi pour une visite de trois jours au Rwanda afin d'inspecter des projets soutenus par la Belgique et l'UE et de mesurer les progrès enregistrés par Kigali dans la voie de la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

La Commission européenne et la Belgique fournissent ensemble près d'un cinquième (18%) de l'aide publique au développement reçue par le Rwanda.

Pour constater de visu comment ces fonds sont utilisés, MM. Michel et Piebalgs vont notamment visiter une station de nettoyage de grains de café et une pépinière dans la région de Ruhengeri (nord) et un camp de démobilisation pour ancien rebelles à Mutobo (ouest).

Ils rendront également hommage aux victimes du génocide de 1994 (800.000 personnes, selon l'ONU) au mémorial de Gisozi dans la capitale ainsi qu'au camp Kigali, où dix Casques bleus belges ont été assassinés le 7 avril 1994. A Kigali, ils visiteront un hôpital et un projet de rénovation urbaine.

MM. Michel et Piebalgs doivent aussi rencontrer la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, pour signer de nouveaux accords financiers entre l'Union européenne et le Rwanda d'une part, et entre la Belgique et Kigali d'autre part.

Un accord sera enfin signé entre l'UE et la Communauté économique des Pays des Grands Lacs (CEPGL), un embryon de "marché commun" à trois - République démocratique du Congo, Rwanda et Burundi - fortement soutenu par la Belgique.