Stefaan De clerck : pas de libération de Michelle Martin dans l'immédiat

Michelle Martin ne sera pas libérée dans l'immédiat, y compris en l'absence de pourvoi en cassation, a expliqué mardi matin le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, sur les ondes de plusieurs médias.

Belga

Michelle Martin ne sera pas libérée dans l'immédiat, y compris en l'absence de pourvoi en cassation, a expliqué mardi matin le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, sur les ondes de plusieurs médias.

Le ministre a précisé qu'avant une éventuelle libération, toutes les mesures devraient être prises afin de permettre le contrôle des conditions de la libération de l'ancienne épouse de Marc Dutroux.

Il a confirmé que Michelle Martin rejoindrait un couvent en France si elle était libérée et si les autorités françaises marquaient leur accord. "Mais nous devons encore prendre contact avec la France. C'est le travail du SPF Justice. Il faut vraiment s'assurer que toutes les conditions seront respectées", a-t-il expliqué.

Stefaan De Clerck a indiqué qu'il n'avait pas encore d'indice sur la décision que doit prendre ce mardi le procureur général de Mons sur un éventuel pourvoi en cassation. "C'est un travail légal qui doit être mené pour savoir s'il y a un vice dans la décision de libération", a-t-il précisé.