Une cinquantaine de personnes devant le Palais de Justice de Bruxelles

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées mardi après-midi, vers 16h00, devant le Palais de Justice de Bruxelles pour protester contre la libération annoncée de Michelle Martin.

BELGA
Une cinquantaine de personnes devant le Palais de Justice de Bruxelles
©AFP-INTERNET

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées mardi après-midi, vers 16h00, devant le Palais de Justice de Bruxelles pour protester contre la libération annoncée de Michelle Martin. Deux d'entre elles se sont rendues vers 16h45 au Parlement pour faire entendre leur voix, mais l'accès à celui-ci leur a été refusé. Le rassemblement fait suite à un appel lancé via Facebook. La police s'attendait à ce que quelque 2.500 personnes soient présentes mais elles étaient au final beaucoup moins nombreuses, soit une cinquantaine.

Les personnes présentes ont exprimé leur incompréhension et leur colère quant à la libération annoncée de l'ex-femme de Marc Dutroux. "On est scandalisé par ce qu'il s'est passé il y a 15 ans", explique une citoyenne tenant à la main une photo de Julie et Mélissa. "On pense aux parents qui doivent souffrir. Michelle Martin mériterait de faire ses 30 ans et même plus." Le rassemblement s'est déroulé dans le calme, sous la surveillance d'une dizaine de policiers.

Deux citoyens se sont rendus vers 16h45 en zone neutre, au Parlement, en vue de relayer leur position au niveau politique, mais l'accès au bâtiment leur a été refusé. Ils étaient accompagnés du député fédéral Laurent Louis, seul représentant politique présent au rassemblement.

L'ex-membre du Parti Populaire (PP), aujourd'hui fondateur du Mouvement Libéral Démocrate (MLD), souhaite que le monde politique se soucie davantage du citoyen. "Le fossé est trop grand entre la population et le politique. Aujourd'hui, j'ai honte d'être député et de faire partie du pouvoir législatif qui a fait cette loi", explique le député fédéral.